La dignité humaine d’un assassin

En janvier 2017, Alexandre Bissonnette a commis six meurtres à la mosquée de Québec. Il risque une peine d’emprisonnement à perpétuité, sans pouvoir déposer une demande de libération conditionnelle avant 150 ans. Cette sentence potentielle constituerait dans les faits une peine de mort déguisée, semblable à l’attente interminable d’un condamné dans un « couloir de la mort », une pratique considérée comme de la torture psychologique.

lire la suite

Viêtnam : condamné à mort depuis 10 ans sans preuve

Ho Duy Hai a été condamné à mort au Viêtnam en 2008, il y a déjà 10 ans. Un comité judiciaire de l’Assemblée nationale a soulevé que les aveux obtenus sous la torture étaient probablement faux, puisque les preuves montrent qu’il n’est pas impliqué dans le crime qu’on lui reproche. Sa longue attente dans le couloir de la mort est intolérable. Nous vous appelons à l’action pour dénoncer cette situation.

lire la suite

Vers une interdiction absolue de la peine de mort?

La mission de l’ACAT Canada se limite aux situations de torture et de mauvais traitement au sens des articles 1 et 16 de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, c’est pourquoi nous analysons toujours les problématiques en droits humains en lien avec la torture. Cela vaut aussi pour la question de la peine de mort.

lire la suite

La FIACAT exprime ses préoccupations en amont du 5ème Sommet UE-UA

Communiqué de presse. Abidjan, Bruxelles, Paris – 27/12/2017 – L’Union européenne et l’Union africaine sont engagées depuis une décennie dans un dialogue pour définir des stratégies et un cadre de collaboration pour renforcer les synergies. Parmi les cinq domaines clés définis dans la stratégie commune UE-Afrique, la FIACAT s’intéresse tout particulièrement à la question de la démocratie, de la gouvernance et des droits de l’homme afin de maintenir la lutte contre la torture et l’abolition de la peine de mort parmi les priorités prises par l’UE et l’UA.

lire la suite