IRAN : Professeur Ahmadreza Djalali, nous croyons encore à votre libération

Détenu depuis le 25 avril 2016, le docteur Ahmadreza Djalali, spécialiste en médecine de catastrophe, vient d’être condamné à mort par la Cour suprême d’Iran pour « corruption sur terre ». Son arrestation fait suite à des allégations d’espionnage au bénéfice d’Israël. Selon Téhéran, il serait relié à la mort de deux responsables du programme de développement nucléaire en Iran tués par une voiture piégée [1].

lire la suite