L’action des chrétien-nes pour l’abolition de la torture (ACAT) est une association œcuménique. Ses objectifs principaux sont l’abolition de la torture dans le monde, la défense et le soutien des personnes torturées. L’ACAT Canada est affiliée à la Fédération internationale de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (FIACAT).

L’ACAT invite les personnes des différentes Églises chrétiennes à s’engager concrètement et à être solidaires avec les victimes de l’injustice et de la torture.  Sa mission repose sur l’article 5 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme : « Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains, ou dégradants », et sur la parole de Dieu qui affirme l’inaliénable dignité de la personne humaine  « En vérité, je vous le déclare, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits, qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait ! » (Mt. 25, 40).

Sa vision : Un monde où la torture est totalement impensable en toutes circonstances.

Sa mission : Agir pour prévenir et faire cesser toutes situations de torture ou de peines cruelles, inhumaines ou dégradantes. Prendre la défense de toutes victimes de ces actes sans distinction idéologique, ethnique ou religieuse qu’elles soient prisonnières d’opinion ou de droit commun, détenues par des États ou des entités non-étatiques, ayant commis ou non des actions répréhensibles. Pour ce faire, l’ACAT fonde ses interventions sur les différentes sources du droit international public.

Ses principales actions :

  • Informer, faire connaître les violations afin de protéger au plus vite les victimes et réduire le risque de torture.
  • Interpeler les États pour une mise en œuvre effective et complète de leurs obligations internationales relatives aux droits humains qu’ils doivent respecter.
  • Soutenir les victimes, leurs familles, les défenseurs des droits humains
  • Interpeler les Églises et les chrétiens.
  • Promouvoir et favoriser le rayonnement des droits humains par la diffusion des connaissances.