Un répit accordé à Raïf Badawi, mais rien de gagné

Emprisonné depuis 2012 pour avoir critiqué l’autoritarisme religieux par l’entremise de son blogue : Free Saudi Liberals, Raïf Badawi a été condamné à une lourde peine de 10 ans de prison et 1000 coups de fouet pour avoir insulté l’Islam. À l’instar d’autres organismes, l’ACAT Canada dénonce les coups de fouet comme une violation sérieuse de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (CAT), convention ratifiée par l’Arabie Saoudite en 1997.

lire la suite
Partagez

Syrie : Où Bassel Khartabil est-il secrètement emprisonné?

L’ACAT Canada s’associe à la récente déclaration de 31 organisations de défense des droits de la personne demandant aux autorités syriennes de communiquer au plus vite le lieu de détention actuel de Bassel Khartabil en raison de risques excessivement élevés de torture. Défenseur connu de l'internet libre, il est emprisonné depuis trois ans et demi par le régime de Bachar el-Assad.

lire la suite
Partagez

Avancée du Canada : La GRC intente des poursuites contre les autorités syriennes pour un cas de torture

Maher Arar, emprisonné injustement en Syrie alors qu’il revenait au Canada après des vacances en Tunisie, a vécu des traitements inhumains en 2002. Le Canada, signataire de la Convention contre la torture (CAT) de l’ONU, a enquêté sur ces violations graves. Dans un souci de réparation, M. Arar avait reçu des excuses du Canada en 2007. Nous apprenions cette semaine que la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a lancé des procédures de justice criminelle à l'égard des autorités syriennes. En poursuivant les tortionnaires d'un autre pays, la GRC contribue à l’avancée du Canada dans son application de la CAT et crée un précédent historique.

lire la suite
Partagez