Cameroun : Un pays qui s’enfonce dans les violences

Paul Biya qui règne en maître absolu depuis 1982, réélu en octobre dernier réprime par la violence les contestations de son peuple. Samedi 26 janvier, notre partenaire l’ACAT Cameroun a pu comme d’autres observateurs constater les tirs à balle réelle, les arrestations massives d’opposants politiques lors de plusieurs manifestations dans le pays.

Communiqué de presse de l’ACAT Cameroun

Pour aller plus loin, étude sur le contexte des élections 2018 : www.crisisgroup.org/fr/africa/central-africa/cameroon/b142-election-presidentielle-au-cameroun-les-fractures-se-multiplient

Print Friendly, PDF & Email
Partagez