Schéma de prière et de réflexion – hiver 2018-2019

Dieu nous a risqués libres. Il s’est embarqué avec nous dans une aventure où rien n’est décidé d’avance.

Jacques Grand’Maison

Revoici la période du festif paradoxe où abondance, faste et nombreux excès donnent la couleur du temps des Fêtes. La rutilance de la consommation au nom du plus grand dépouillement qui soit !!! Car Dieu devient l’un de nous, dans l’humilité et la discrétion. Le divin éclat n’est d’abord perceptible qu’aux exclus de l’époque. N’en est-il pas encore ainsi, une Bonne Nouvelle pour les marginalisés de nos sociétés et les laissés-pour -compte : prisonniers, victimes de la torture, condamnés à mort ?

C’est cette lumière sacrée de compassion qui devrait éclairer nos réflexions, nos prières et nos gestes concrets en faveur de ceux et celles qui n’ont pas le cœur à la fête. Que la sollicitude divine qui appelle l’humanité à l’amour, au souci d’autrui, à la tolérance et à la justice intégrale, illumine nos cœurs et transfigure nos existences. Nous goûterons alors au bonheur simple et vrai, la lumière de Noël que nous nous offrirons les uns aux autres par notre bienveillance solidaire, le cadeau de la présence d’Emmanuel, l’éclat de Dieu avec nous sur les chemins de justice.

Cliquez sur ce lien pour imprimer le Schéma en format “feuillet de papier”

PRIÈRE

Renaître

Enfante en moi le désir d’une marche vers toi
Enfante en moi la part de ciel qui éclaire nos pas incertains
Enfante en moi la faim d’un lendemain pour la terre
Enfante en moi le goût du risque dans les combats pour la justice
Enfante en moi une étoile de vie qui porte aux autres ta lumière
Enfante en moi l’aveu d’impuissance qui nous jette en prière
Enfante en moi le lâcher prise qui ouvre la place à ta paix !

Suzanne Schell dans Livre de prières de la Société luthérienne

TEXTES SACRÉS

« Moi, le SEIGNEUR, je t’ai appelé par une décision juste. Je te prends par la main, c’est moi qui t’ai formé. En toi, je réalise mon alliance avec le peuple, tu es la lumière des habitants de la terre. Tu ouvriras les yeux des aveugles, tu feras sortir les prisonniers de leur prison, tu retireras de leur cellule ceux qui attendent dans le noir. »

Ésaïe 42, 6-7 PDV

Dans la même région, il y a des bergers. Ils vivent dans les champs, et pendant la nuit, ils gardent leur troupeau. Un ange du Seigneur se présente devant eux. La gloire du Seigneur les enveloppe de lumière, alors ils ont très peur. L’ange leur dit : « N’ayez pas peur. Oui, je viens vous annoncer une bonne nouvelle qui sera une grande joie pour tout votre peuple. Aujourd’hui, dans la ville de David, un Sauveur est né pour vous. C’est le Christ, le Seigneur. Voici comment vous allez le reconnaître : vous trouverez un petit enfant enveloppé dans une couverture et couché dans une mangeoire. »

Luc 2, 8-12 PDV

COMMENTAIRE

Dieu a formé l’être humain et poursuit sa création par un appel à toute l’humanité. Du peuple de la première alliance adviendra le Messie qui fera régner la justice, en étant lumière au sein des nations, en libérant les prisonniers, en sortant les malheureux de leur misère.

[Selon les notes de la Bible Osty- Trinquet © 1983]

Avec les bergers, les marginaux, disqualifiés, humiliés et les opprimés sont gratifiés de l’annonce. Pauvres et petits bénéficient les premiers de la révélation de leur sauveur. En Jésus, désormais Dieu se fait connaître tel un enfant silencieux et sans défense dont nous n’avons rien à craindre; il se fait pauvre, vulnérable, assoiffé d’accueil et de tendresse pour nous donner sa richesse d’amour infini, éternel.

[Selon les notes de Les évangiles – Bellarmin © 1986, et de La Bible des communautés chrétiennes, © 1994]

CHANSONS

La plus belle nuit (vidéo et paroles) Charles Trenet
Combien de Noëls? (vidéo et paroles) Tricot-Machine
Aimons-nous (vidéo et paroles) Yvon Deschamps/Monique Leyrac
Il est où le bonheur? (vidéo et paroles) Christophe Maé

ACTUALITÉ

Il y a 70 ans, la Déclaration des droits de l’homme était proclamée. Pour souligner cet anniversaire un colloque s’est tenu le 10 septembre dernier à Strasbourg, en France. Le thème de cet évènement, le défi de l’acceptation universelle des droits de la personne, reposait sur les axes suivants.

Aussi élevé soit-il, cet idéal de l’universalité des droits de la personne se heurte à des obstacles sérieux issus de divergences idéologiques, de radicalismes individuels et de préoccupations rattachés à la protection d’identités culturelles.

L’unité de l’humanité est en crise. Pour surmonter cette dernière il faut relever les défis posés par l’universalité des droits de la personne et renforcer la réponse des institutions internationales, créées pour protéger ces droits. L’enjeu consiste, ni plus ni moins, à promouvoir le développement intégral des personnes.

La justice est l’amour guidé par la lumière.

Sully Prud’homme

PISTES À PARCOURIR

  • Quels propos des textes sacrés, des chansons, des réflexions ou des prolongements résonnent en moi ?
  • Ma consommation personnelle reflète-t-elle un véritable souci d’autrui et mon engagement solidaire ?
  • Quels liens puis-je faire avec mon implication à l’ACAT ?

PROLONGEMENTS

PRIÈRE

Accomplir ta justice, Seigneur, c’est me comporter comme un être humain qui ne laisse jamais son frère ou sa sœur emprisonné dans l’exclusion, étouffé par sa peine, affamé d’amour, terrassé par des gestes et des paroles d’intimidation.

Apprends-moi, Seigneur, à être pur(e) au plus profond de mon cœur, à ne pas me laisser envahir par aucune amertume ni violence, par aucun sombre dessein. Apprends-moi à aimer comme toi, à voir l’amour que tu as déposé en chacun de tes enfants et à les recevoir ainsi parce qu’ils sont aimés de toi.

Prier la Parole, septembre-octobre 2018, no 94, p.16

PRIÈRE pour les VICTIMES du CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

Ô Créateur, Tu es notre réconfort et notre force, Tu vois et recueilles chacune de nos larmes, Tu connais intimement les plus profondes soifs de nos cœurs.
Nous offrons nos prières, marquées par la tristesse, l’affliction et l’ardeur de notre désir, conscients qu’aucune parole ne peut pleinement exprimer l’intensité des sentiments de nos cœurs. Quelles paroles peuvent décrire les cœurs brisés, le chagrin et les pertes de cet interminable conflit entre Israël et la Palestine? Quelles paroles peuvent réconforter les familles et les communautés qui ont perdu dans cette violence leurs enfants chéris, leurs jeunes? Quelles paroles, ô Dieu, peuvent inciter à la désescalade dans cette tourmente et prévenir d’autres victimes dans la région? Aucune parole.

Toi, cependant, Tu nous connais parfaitement et Tu comprends les aspirations de nos prières, aussi inadéquats que soient nos mots. Et en cela, nous nous confions : nous prions pour que Tu enveloppes de ta présence les communautés en deuil, particulièrement les familles, même si la plupart des morts et des endeuillés nous demeurent anonymes.

Nous prions pour que soient menées des enquêtes équitables et compatissantes sur toutes ces violences pour ainsi soutenir les communautés vers la guérison et la réconciliation plutôt que vers la vengeance collective. Nous prions pour une résolution juste et pacifique de l’occupation et nous attendons – « plus qu’un veilleur n’attend l’aurore » (Psaume 130,6) – ce temps où Israël et la Palestine seront un symbole de justice, de paix et de libération pour tous. Amen.

Prières et liturgies ÉUC


Comité Solidarité Prière : F. Delorme, D. Fortin, R. Labbé, J.-M. Laforest.

Remontez au début pour visualiser le Schéma en format papier.
Vous pouvez aussi imprimer le Schéma dans sa version web en cliquant sur le lien de l’imprimante “Print” (ou encore, en sélectionnant pdf dans la fenêtre de dialogue pour sauvegarder une copie électronique de la page) :
Print Friendly, PDF & Email
Partagez