Schéma de prière et de réflexion – printemps 2018

Voici le jeûne qui me plaît : libérer les gens enchaînés injustement,
enlever le joug qui pèse sur eux,
rendre la liberté à ceux qu’on écrase, bref,
supprimer tout ce qui les rend esclaves.

Ésaïe 58, 6 (PDV)

Cette année le Mercredi des Cendres tombe le jour de la Saint-Valentin! Belle occasion de réfléchir sur ce qu’est l’amour; par delà les premiers émois de la passion, souvent éphémères, l’amour de l’autre se révèle authentique lorsqu’il est agissant, engageant et donc exigeant. L’amour divin à notre égard se dévoile infini en Jésus, crucifié pour son parti-pris envers l’humanité sous le joug des prisons du mal et ressuscité pour nous entraîner toutes et tous dans la nouveauté radicale du monde tel que Dieu le souhaite. Pâques n’est pas un « poisson d’avril » malgré la date de cette année. C’est la promesse et l’annonce de l’amour plus fort que la mort, qui redonne vie. Puissent notre prière et nos gestes concrétiser la résurrection du Christ, celle qui libère les prisonniers, les suppliciés et les condamnés à mort et qui nous invite à nous relever et à aimer.

Cliquez sur ce lien pour imprimer le Schéma en format “feuillet de papier”

PRIÈRE – Un cri vers toi

Seigneur, nous voici devant toi, meurtris et désemparés,
bien au-delà de ce que nous pouvons exprimer.
Tu nous accueilles comme nous sommes, avec notre révolte, notre cœur déchiré
et la peine que nous voulons partager avec tous ceux qui pleurent.

Nous savons qu’il y a dans le monde des forces de haine et de division,
mais nous voulons affirmer notre refus absolu de ces forces.
Nous voulons affirmer que le combat contre la violence est un combat
qui se livre aussi à l’intérieur de chacun de nous.

Donne-nous l’assurance que tout ce qui se perd aujourd’hui dans la nuit ressuscitera demain dans ta lumière.

[ERF / Livre de prières de la Société luthérienne, 20 mars]

CHANSON – Les croix [L.Amade / G.Bécaud ]

[cliquez pour la musique]

Mon Dieu, qu’il y en a des croix sur cette terre !
Croix de fer, croix de bois, humbles croix familières
Petites croix d’argent pendues sur des poitrines
Vieilles croix des couvents perdues parmi les ruines.

R/ Et moi, pauvre de moi, j’ai ma croix dans la tête
Immense croix de plomb vaste comme l’amour ;
J’y accroche le vent, j’y retiens la tempête,
J’y prolonge le soir et j’y cache le jour.
Mais moi, pauvre de moi, j’ai ma croix dans la tête
Un mot y est gravé qui ressemble à « souffrir »
Mais ce mot familier que mes lèvres répètent
Est si lourd à porter que j’en pense mourir.

Mon Dieu qu’il y en a sur les routes profondes
De silencieuses croix qui veillent sur le monde
Hautes croix du pardon dressées vers les potences
Croix de la déraison ou de la délivrance. R/

TEXTES SACRÉS

Oui! Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas [ne se perde pas / ne disparaisse pas] mais qu’il ait la vie éternelle. Car Dieu l’a envoyé non pas pour juger le monde mais que le monde soit sauvé par lui.

Jean 3, 16-17 (ACEBAC)

Par sa mort sur la croix, le Christ [nous] a tous réunis en un seul corps et [nous] a réconciliés avec Dieu ; par la croix, il a détruit la haine […] Dans notre union avec Jésus-Christ, Dieu nous a ramenés de la mort avec lui pour nous faire régner avec lui…

Éphésiens 2, 16, 6 (BFC)

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

Jean 15, 13 (AELF)

La croix n’est pas source de libération du fait qu’elle est un acte de torture. C’est parce qu’elle est l’expression de l’amour de Dieu qu’elle peut être, pour les croyants, source de vie.

CANTIQUE Ô douloureux visage [Paroles H. Capieu d’après P. Gerhardt, 1656]

[cliquez pour la musique]

1. Ô douloureux visage
De mon humble Seigneur;
Ô tête sous l’outrage,
Ô front sous la douleur,
Plein des beautés divines,
Dans les cieux infinis,
C’est couronné d’épines
Que je te vois ici.

2. C’est toi que ma main blesse
C’est moi qui suis guéri;
C’est moi qui me redresse
C’est toi qui es meurtri;
Quel étrange partage
De ma vie et ta mort,
Où ta mort est le gage
Que la vie est mon sort.

3. Parmi tant de blessures
De la lance et des clous,
Parmi tes meurtrissures
La trace de mes coups;
Et parmi tant d’offenses
Ton seul, ton seul pardon,
Et pour seule espérance
La force de ton nom.

4. De l’humaine misère
Tu t’es fait serviteur
De chacun de tes frères
Tu portes la douleur.
Seigneur de nos souffrances
Et de nos lendemains
Garde notre espérance
En tes vivantes mains.

La PRIÈRE est ACTION

Combattre la torture par la prière en plus de la prise de parole distingue l’ACAT d’autres organisations de défense des droits humains. La prière situe Dieu au cœur de l’intervention. Prier oriente la pensée vers un but : une demande d’aide, de guérison, de protection, de soutien, de libération, etc. Nos pensées, transformées en prières, ont une portée d’action mystérieuse et réelle. Et quand des personnes s’unissent dans une pensée convergente, la prière devient encore plus puissante, efficace : une réelle énergie spirituelle capable d’agir en émerge, peu importe la croyance.

RÉFLEXIONS

  • Quelles sont les croix que j’ai peine à porter et que je confie au Seigneur?
  • En quoi me rendent-elles davantage solidaires de tous les affligés, particulièrement des personnes torturées ou condamnées à mort ?
  • Quels extraits des textes, chanson, cantique ou prières me rejoignent ?
  • En quoi ces extraits peuvent-ils soutenir mon engagement à l’ACAT?

PROLONGEMENTS POSSIBLES

PRIÈRE – Pourquoi la croix, cet arbre mort ? [de Jean Debruynne]

[Cliquez pour la prière]

Pourquoi la croix, cet arbre mort ?
Pourquoi ces larmes et ces tristesses ?
L’amour n’est-il pas le plus fort ?
La croix s’est fleurie de tendresse.

La croix nous a ouvert les bras
pour accueillir la terre entière
L’amour a franchi les frontières
La croix nous a ouvert les bras

La croix nous a ouvert les bras
la croix comprend tous les langages,
de tous les cœurs de tous les âges.
La croix nous a ouvert les bras

La croix nous a ouvert les bras
elle est la croisée des chemins,
de nos questions et de nos doutes.
La croix nous a ouvert les bras

La croix nous a ouvert les bras
chaque étranger y est mon frère,
l’amour est plus fort que la guerre.
La croix nous a ouvert les bras

GESTES à POSER

  • Me mettre à l’écoute d’une personne en particulier dont je sais qu’elle vit des
    moments difficiles et m’unir à elle par la prière.
  • Soutenir financièrement l’ACAT dans la mesure de mes moyens.
  • M’informer sur la Journée mondiale de la justice sociale du 20 février et
    participer à une activité dans mon milieu.
  • Donner suite aux appels à l’action suggérés par l’ACAT en février et mars.

La nuit n’est jamais complète
Il y a toujours puisque je le dis
Puisque je l’affirme
Au bout du chagrin une fenêtre ouverte
Une fenêtre éclairée
Il y a toujours un rêve qui veille
Désir à combler faim à satisfaire
Un cœur généreux
Une main tendue une main ouverte
Des yeux attentifs
Une vie la vie à se partager.

Et un sourire

Paul ÉLUARD
Recueil : « Le Phénix »


Comité Solidarité Prière : F. Delorme, D. Fortin, R. Labbé, J.-M. Laforest.

Remontez au début pour visualiser le Schéma en format papier.
Vous pouvez aussi imprimer le Schéma dans sa version web en cliquant sur le lien de l’imprimante “Print” (ou encore, en sélectionnant pdf dans la fenêtre de dialogue pour sauvegarder une copie électronique de la page) :
Print Friendly, PDF & Email