Schéma de prière et réflexion – Été 2017

Posted on Mai 24, 2017 in Prier

Cliquer sur ce lien pour imprimer le schéma en format “feuillet de papier”

Soyez heureux dans l’espérance, patients dans la détresse, persévérants dans la prière.
Romains 12, 12

L’été signifie renaissance et jubilation dans l’exaltation de la nature, des élans d’espérance. La lumière de ces longues journées nous convie à vivre librement, dans le partage et la gratuité.

Pour les personnes incarcérées, esseulées, confinées dans des espaces exigus et sombres, pour les victimes de torture et de répression, pour les condamnés à mort hantés par l’attente, l’été est le rappel lancinant de ce qui jadis était, de ce qui leur a été arraché, peut être à jamais…

La nuit du 26 juin, Journée internationale des Nations unies de soutien aux victimes de la torture, chrétiens et chrétiennes du monde entier s’associent dans la prière pour les personnes ainsi violentées. La 12e Nuit des Veilleurs a pour thème “L’espérance… malgré tout”. Au cours de la saison estivale, ayons à cœur de manifester notre soutien aux victimes de la torture, d’être par nos gestes un motif d’espérance… malgré tout.

PRIÈRE de Frank (en forme de poème)

Condamné à mort en Floride, qui vient d’apprendre le rejet de son recours en grâce.

Stress, peur et tempête intérieure… Courants d’émotions envahissantes, vies perdues, tourbillons de haine.

Souffrance des familles, crève-cœur blessant beaucoup de vie…

La misère cessera-t-elle ?

Emplissons nos cœurs de paix, d’amour et de pardon… Respectez la vie.

Par pitié ! Arrêtez le massacre ! Tirons des leçons de l’issue des tragédies, arrêtez les souffrances.

Prions ensemble et arrêtons toute forme de tuerie. Seigneur, guéris-nous.

Fais-nous grâce, pardonne nos crimes… Seigneur, je prie et crie vers toi.

TEXTES SACRÉS

J’ai cherché le Seigneur et il m’a répondu, il m’a délivré de toutes mes terreurs. Ceux qui ont regardé vers lui sont radieux et leur visage n’a plus à rougir. Un malheureux a appelé : Le Seigneur a entendu et l’a sauvé de toutes ses détresses […]  Le Seigneur a les yeux sur les justes et l’oreille attentive à leurs cris. Le Seigneur entend et les délivre de toutes leurs détresses. (Psaume 34, 5-7, 16-18)

L’Esprit du Seigneur est sur moi parce qu’il m’a conféré l’onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé proclamer aux captifs la libération et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer les opprimés en liberté, proclamer une année d’accueil par le Seigneur […] Aujourd’hui, cette écriture est accomplie pour vous qui l’entendez. (Luc 4, 18-19-21)

Sors-moi de ma prison que je célèbre ton nom. Autour de moi les justes feront cercle quand tu m’auras fait du bien. (Psaume 142, 8)

CHANTS

Si l’espérance t’a fait marcher (vidéo du chant et paroles)
Trouver dans ma vie ta présence (vidéo du chant et paroles)
Psaume de la Création (vidéo du chant et paroles)

MALGRÉ TOUT… LA BEAUTÉ ET LE SENS DE LA VIE

Comment concilier nos petits bonheurs et nos grandes chances (bénédictions devrions-nous dire) avec les détresses innombrables et les exactions de toutes sortes que nos sœurs et frères humains subissent au même moment ? Malgré nos prières ardentes, nos efforts sincères et nos gestes généreux, le mal continue de faire ses ravages. Devrions-nous nous sentir coupables du bien-être que nous ressentons à la douceur de l’été, si propice aux rencontres conviviales, souvent au repos des vacances et parfois à des voyages mémorables? Bouder notre plaisir, être rabat-joie au nom de la solidarité? Non, bien sûr. Mais alors?

De 1941 à 1943, à Amsterdam, Etty Hillesum, jeune femme juive de vingt-sept ans, consigne dans son journal les dernières expériences de sa vie qui s’achèvera au camp de concentration de Auschwitz. « Journal intime, thérapeutique et spirituel. Car, tandis que l’étau nazi se resserre autour d’elle et des siens, Etty Hillesum avance sur un étroit chemin, celui d’une liberté intérieure, d’un dépouillement, d’un détachement, d’une découverte spirituelle d’un Dieu intérieur et enseveli. »  [extrait de la vidéo de Claire Jeanteur] Ses propos bouleversants nous convient au courage et à l’espérance persévérante.

La saloperie des autres est aussi en nous… Je ne vois aucune autre solution que de rentrer en soi-même et d’extirper de son âme toute cette pourriture. Je ne crois plus que nous puissions corriger quoi que ce soit dans le monde extérieur, que nous n’ayons d’abord corrigé en nous. [Journal p.104-105]

On a parfois grand mal à concevoir et à admettre, mon Dieu, tout ce que tes créatures terrestres s’infligent les unes aux autres… Je regarde ton monde au fond des yeux, mon Dieu, je ne fuis pas la réalité… et je m’entête à louer ta création… en dépit de tout. [Journal p.117-118]

Travailler à soi-même, ce n’est pas faire preuve d’individualisme morbide. Si la paix s’installe un jour, elle ne pourra être authentique qui si chaque individu fait d’abord la paix en soi-même, extirpe tout sentiment de haine pour quelque race ou quelque peuple que ce soit, ou bien domine cette haine et la change en autre chose, peut-être même à la longue en amour – ou est-ce trop demander. C’est pourtant la seule solution… Ce petit morceau d’éternité qu’on porte en soi… Je suis une femme heureuse et je chante les louanges de cette vie, oui vous avez bien lu, en l’an de grâce 1942, la énième année de guerre. [Journal p.133]

Dieu n’a pas à nous rendre des comptes, c’est l’inverse. [Journal p.139]

RÉFLEXIONS

  • Quels extraits des textes, des chants ou des prières me rejoignent ?
  • En quoi peuvent-ils nourrir mon engagement à l’ACAT?
  • Comment puis-je me permettre de goûter les saveurs de l’été tout en étant solidaire des personnes détenues, torturées, condamnées?
  • L’expérience d’Etty « d’un Dieu intérieur et enseveli » peut-elle inspirer mon action autant que ma prière?

PROLONGEMENTS POSSIBLES

PRIÈRE

Fais de nous des veilleurs

Seigneur qui vient, tu es à la fois fragile et fort, secret et lumineux !
Tu m’échappes et je te trouve ! Dieu insaisissable, inimaginable, toi le Très Haut, Tu te fais proche dans le silence de notre prière, mais aussi dans le quotidien de nos vies.

Seigneur qui vient, nous avons besoin de ta grâce, même pour t’attendre, car la fatigue et la lassitude nous guettent.
Écarte de nos pensées toute peur, toi qui es notre refuge.
Aide-nous aujourd’hui à faire face aux épreuves de notre temps.

Seigneur qui vient, rends-nous plus fermes dans notre foi, plus joyeux dans notre espérance, plus actifs dans notre engagement.
Fais de nous des veilleurs respectueux les uns des autres dans l’amour de toi,
et que nous soyons un jour tous rassemblés en toi.

Marianne Prigent, pasteure

GESTES à POSER

Écrire un mot de soutien à l’un ou aux deux prisonniers suivants (en langue anglaise ou espagnole selon le cas) et prier pour eux. Leurs coordonnées :

JOSHUA ALTERSBERGER 131596
Union Correctional Institution P.O. Box 1000 Raiford, Florida 32083, USA.
29 ans, condamné à mort pour le meurtre d’un policier dont il nie être l’auteur. Détenu depuis 10 ans dans le couloir de la mort, il est enfermé 23 h sur 24 dans une petite cellule et il ne peut se trouver avec d’autres détenus.

FRANCISCO DE JESUS ESPINOSA HIDALGO
Centro de derechos humanos Fray Bartolomé de las Casas
Calle Brasil 14,  Barrio Méxicanos
29240 San Cristobal de Las Casas, Chiapas, MEXICO.
Paysan âgé de 66 ans, engagé dans la lutte contre des mégaprojets dans sa communauté. Arrêté en mai 2015, torturé à de nombreuses reprises, il est maintenu en détention préventive.

N’oubliez pas de mentionner votre adresse sur la lettre et sur l’enveloppe.

 


Comité Solidarité prière : F. Delorme, D. Fortin, R. Labbé, J.-M. Laforest.

Pour imprimer le Schéma de prière et de réflexion – Automne 2016 : cliquer sur le lien de l’imprimante “Print” (ou encore, sélectionner pdf dans la fenêtre de dialogue pour sauvegarder une copie électronique de la page) :