À l’occasion du Forum social mondial : un espace de réflexion collective sur le phénomène de la violence en coulisse des théâtres de guerre

Posted on Août 3, 2016 in Blogue

Quel sort doit-on réserver aux prisonniers de guerre? Est-ce que le contexte de la guerre suspend temporairement les exigences en matière de droits de la personne? Plus spécifiquement, est-ce acceptable de torturer un ennemi?

Les théâtres de guerre sont des lieux d’opérations régulées par des lois martiales, cependant c’est en coulisse de ces théâtres que l’on découvre souvent de la torture et des traitements inhumains, cruels et dégradants. Par exemple, des soldats américains, dans la tristement célèbre prison irakienne Abu Ghraib, ont, impunément et pour une longue période, torturée, violé et soumis à des traitements humiliants, cruels et inhumains des prisonniers de guerre sous leur autorité directe. Ou encore, l’ancien dictateur tchadien Hissène Habré vient d’être reconnu coupable de torture et de viols. Il semble qu’un des lieux communs de la guerre se trouve être la pratique d’une violence muette se déroulant en coulisse des opérations.

Lorsqu’on constate ces pratiques cruelles, il est difficile d’envisager une démarche de justice parce que la vérité est le plus souvent camouflée. Il est important d’établir la vérité sur les faits, les victimes, les motivations et l’identification des auteurs des violences commises. C’est sous cet angle et selon l’expertise de l’ACAT Canada sur la question de la torture institutionnelle qu’un atelier intitulé « Vérité et justice dans les coulisses du théâtre de la guerre » sera présenté dans le cadre du Forum social mondial (FSM) et du Forum mondial Théologie et libération (FMTL) qui se tiendront à Montréal en août. Le phénomène de la violence cachée et bien souvent impunie qui se déroule en coulisse des théâtres de guerre sera révélé en un premier temps avec une conférence informative, laquelle sera suivie d’activités interactives pour identifier les leviers d’action pour parvenir à l’abolition de la torture. C’est aussi une invitation pour construire ensemble une théologie contextuelle du sens de l’humanité.

L’atelier se déroulera le 10 août 2016 à 9h AM au local 046 du pavillon BRONFMAN de l’Université McGill au 1001, rue Sherbrooke Ouest – notez qu’il faut préalablement s’inscrire au FSM. L’ACAT Canada tiendra aussi un kiosque d’information au FSM (pavillon DS au 315 Ste-Catherine Est) et au FMTL (Collège Jean-de-Brébeuf au 5625 Decelles).