Chine – Pas de répit pour les défenseurs des droits de la personne

Zhang Kai, avocat chrétien très actif de 37 ans, est en détention secrète depuis le 25 août 2015, rejoignant ainsi la longue liste des défenseurs des droits de la personne victimes de la terrible vague de répression de l’été dernier en Chine. Opposant à la campagne nationale de destruction des églises et des croix, Zhang Kai était alors à Wenzhou, où une large communauté chrétienne se bat contre cette politique gouvernementale.

Sa détention est censée répondre à des faits d’« espionnage et revente de secrets d’État à des entités étrangères », mais aucune démonstration n’en a été faite à ce jour. Le 27 janvier 2016, son avocat a reçu une note que Me Zhang aurait écrite et dans laquelle il annonce lui retirer son mandat et qu’il « coopère avec la police ». Ayant fait le nécessaire pour se trouver un avocat de la défense en prévision d’une éventuelle détention, il est très peu probable qu’il ait rédigé cette note librement. Ni son avocat ni sa famille n’ont pu le voir depuis son arrestation. Les risques de mauvais traitements et de torture sont élevés dans de telles circonstances de détention au secret.

Vous pouvez agir : Appel à l’action


Contexte

Depuis le début de l’année 2015, la situation des droits de l’homme ne cesse de se détériorer en Chine. Par exemple, des militantes des droits des femmes ont été détenues simplement, car elles cherchaient à sensibiliser l’opinion publique sur le harcèlement sexuel dans les transports publics en mars 2015. Des militants ouvriers ont été arrêtés pour avoir défendu les droits des travailleurs migrants au mois de décembre. Il en est de même pour les chrétiens qui défendent leur liberté de croyance, alors que tout est fait par le gouvernement pour réduire la présence des églises et leur influence dans le pays.

Le gouvernement chinois a déployé des mesures sans précédent pour faire taire celles et ceux qui critiquent les atteintes aux libertés publiques en juillet 2015. En détention, certains ont été contraints de livrer des « confessions publiques » à la télévision nationale en indiquant qu’ils appartenaient à des « groupes criminels » ou qu’ils avaient « troublé l’ordre public ». Très peu ont eu accès à un avocat pendant leur détention. Près de 300 membres de la communauté des droits de la personne ont été arrêtés depuis début juillet et une vingtaine restent en détention à ce jour. Une série de projets de loi ont été présentés afin d’entraver le travail des organisations non gouvernementales et de restreindre la société civile indépendante ainsi que la liberté d’expression, d’association et de réunion.

La Chine a ratifié la Convention des Nations unies contre la torture en 1988, mais ne l’a pas mise en œuvre et n’a pas reconnu la compétence de son comité pour mener des enquêtes. Même si des dispositions législatives prohibent certains actes de torture et de mauvais traitements, le droit pénal chinois n’interdit pas formellement la torture. Il contient à la fois de graves lacunes et des dispositions contraires au droit international.

Le recours à la torture perdure dans tous les lieux de détention. Plusieurs organisations déplorent son usage « routinier et très répandu ». Il est cependant extrêmement difficile d’obtenir des informations précises ou des données chiffrées fiables sur la torture, le système carcéral et la justice pénale en Chine, car ces domaines relèvent de la loi sur la protection des secrets d’État.

Pour aller plus loin

ACAT France. 2010. Chine. Dans Un monde tortionnaire. http://www.acatfrance.fr/un-monde-tortionnaire/Chine-rapport-2010

ACAT France. 2016. Libérez Zhang Kai, avocat détenu au secret depuis près de six mois ! https://acatfrance.fr/actualite/liberez-zhang-kai–avocat-detenu-au-secret-depuis-pres-de-six-mois-

ACAT France. 2016. Prisons noires, répression de la société civile et impunité : en Chine, la torture reste endémique. https://www.acatfrance.fr/communique-de-presse/prisons-noires–repression-de-la-societe-civile-et-impunite—en-chine–la-torture-reste-endemique

Portes Ouvertes. Sd. Chine (au sujet de la persécution des chrétiens). https://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chretiens/profils-pays/chine/

Radio Canada. 2014. Des chrétiens persécutés en Chine. http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2014/08/13/005-chine-chretiens-persecution-communisme.shtml

Print Friendly, PDF & Email