Un pasteur de Toronto condamné aux travaux forcés à perpétuité en Corée du Nord

Posted on Déc 19, 2015 in Agir, Blogue, Prier

Le pasteur canadien de l’Église presbytérienne, Hyeon Soo Lim, a été lourdement puni le 16 décembre 2015 d’une sentence de travaux forcés à vie pour avoir mené une mission humanitaire en Corée du Nord. Or, en connaissant les conditions de détention de ce pays, ses proches s’inquiètent en raison de l’état fragile de sa santé.

Un pasteur canadien d’origine sud-coréenne

Détenu depuis le début de l’année 2015, le pasteur canadien d’origine sud-coréenne, Hyeon Soo Lim, visitait la Corée du Nord en mission humanitaire plusieurs fois par an, et ce, depuis 1997. Au retour du dernier voyage, il se fait arrêter à la frontière. Au terme d’un court procès, il est déclaré coupable d’avoir nui au régime politique de la Corée du Nord et a été contraint d’avouer avoir bafoué la dignité du chef suprême en essayant d’utiliser la religion pour détruire le système nord-coréen, diffusé de la propagande négative sur la Corée du Nord à l’étranger et aidé les États-Unis et les autorités sud-coréennes à recevoir des réfugiés nord-coréens. La poursuite prescrivait la peine de mort, mais l’avocat de la défense réussit à réduire la sentence aux travaux forcés.

Le ministère des Affaires étrangères du Canada a fait allusion à une violation de la Convention de Vienne qui prévoit les relations consulaires dans les cas d’infraction en sol étranger et a exprimé son mécontentement face à la sentence trop lourde pour un homme dans la soixantaine ayant une santé fragile.

Théologien diplômé de Knox College, Hyeon Soo Lim prêchait dans la région de Toronto depuis la fin des années 1980 et a contribué à la forte croissance de la Light Korean Presbyterian Church. Suite à la famine en Corée du Nord en 1996, il débuta son travail humanitaire auprès des orphelins et des personnes fragilisées, soutenu financièrement par sa congrégation. Sans relâche depuis ce temps, il aurait visité la Corée du Nord une centaine de fois.

Persécution des chrétiens et impunité

Dans les camps de prisonniers et les centres de détention, les pratiques d’exécutions extrajudiciaires ou d’actes de torture et d’autres mauvais traitements comme de longues périodes de travail forcé sans repos et des privations de nourriture ont été qualifiées par l’ONU de violations graves, systématiques et généralisées des droits humains [1].

En décembre 2014, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté une résolution appelant, entre autres, le Conseil de sécurité de l’ONU à prendre les mesures nécessaires pour garantir le respect de l’obligation de rendre des comptes, y compris en saisissant la Cour pénale internationale de la situation en Corée du Nord. Ainsi, lors de sa réunion du 10 décembre 2015, le Conseil de sécurité de l’ONU tenait l’occasion d’indiquer clairement aux autorités nord-coréennes de mettre fin aux violations des droits humains flagrantes, nombreuses et systématiques qui continuent d’être commises dans le pays [2].

« Laisser une Bible dans une chambre d’hôtel, que ce soit accidentellement ou volontairement, ne devrait jamais être considéré comme une infraction pénale », a déclaré Roseann Rife, directrice de la recherche sur l’Asie de l’Est pour Amnistie internationale.

« En outre, les chances pour qu’un procès équitable ait lieu sont proches de zéro étant donné que le système judiciaire nord-coréen est une parodie de justice. » [3]

Prier dans la lumière de la Nativité

L’action que propose l’ACAT Canada, à quelques jours de Noël, est modeste, mais combien transformative. Nous suggérons la prière, dans la lumière de la Nativité, pour Hyeon Soo Lim et aussi pour toutes les personnes persécutées au nom de leur foi. Parce que :

En toutes circonstances, faites toutes sortes de prières et de requêtes sous la conduite de l’Esprit. Faites-le avec vigilance et constance, et intercédez pour tous ceux qui appartiennent à Dieu. [Éphésiens 6, 18]

Sources

CNN. North Korea sentences Canadian pastor Hyeon Soo Lim to life in prison. 16 décembre 2015. http://www.cnn.com/2015/12/16/world/hyeon-soo-lim-canadian-pastor-north-korea-sentence/index.html

Amnesty international (Belgique). Rapport annuel 2014-2015 sur la Corée du Nord. https://www.amnesty.be/je-veux-m-informer/rapports-annuels/rapport-annuel-2014-2015/asie-et-pacifique-2247/article/coree-du-nord-24044 [1]

Amnistie internationale (Canada). Le Conseil de sécurité de l’ONU doit indiquer clairement à la Corée du Nord qu’elle doit mettre fin aux crimes contre l’humanité. 12 décembre 2015. http://amnistie.ca/sinformer/communiques/international/2015/coree-nord/conseil-securite-lonu-doit-indiquer-clairement [2]

Amnistie internationale (Canada). Il faut mettre fin à la persécution des chrétiens. 6 juin 2014. http://amnistie.ca/sinformer/communiques/international/2014/coree-nord/il-faut-mettre-fin-persecution-chretiens [3]

Églises d’Asie. Un pasteur canadien condamné aux camps de travaux forcés à vie. 17 décembre 2015. http://eglasie.mepasie.org/asie-du-nord-est/coree-du-nord/2015-12-17-un-pasteur-canadien-condamne-aux-camps-de-travaux-forces-a-vie

Portes ouvertes. Corée du Nord. https://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chretiens/profils-pays/coree_du_nord/

Wikipedia, Encyclopédie libre. Hyeon Soo Lim. https://en.wikipedia.org/wiki/Hyeon_Soo_Lim