Schéma de prière et de réflexion – Hiver 2015-2016

Posted on Nov 29, 2015 in Prier

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. »
Art.5 Déclaration universelle des droits de l’homme

Chaque année, le 10 décembre marque l’anniversaire de l’adoption en 1948, par l’Assemblée des Nations Unies, de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Chaque année en décembre également, les chrétiens célèbrent une espérance inouïe, Emmanuel/Dieu avec nous. Ainsi, tout être humain accède par grâce au sacré et est convié à actualiser dans notre monde la bienveillance divine qui conforte la dignité et l’égalité de tous les humains. Ouvrons nos cœurs et œuvrons pour la justice intégrale dans un amour engagé pour « des gens de toute tribu, langue, peuple et nation. »

Consulter ces réflexions en pdf

PRIÈRE

R/ Donne-nous la force de frapper encore,
ravive en nous l’espérance qui s’endort.

Seigneur, tu vois nos portes fermées, Celle des dépendances qui nous paralysent, Celle de toutes les ruptures et des liens qui se brisent: R/

Seigneur, tu vois nos portes fermées, Celle de la maladie qui nous ronge lentement, Celle de la souffrance qui nous habite constamment: R/

Seigneur, tu vois nos portes fermées, Celle du trottoir où l’on marchande âprement, Celle des rêves arrachés et des regards méprisants: R/

Seigneur, tu vois nos portes fermées, Celle de l’étranger qui doit s’en aller, Celle de l’asile qu’on lui a refusé: R/

Seigneur, tu vois nos portes fermées, Celle du boulot que l’on ne peut pas avoir, Celle de nos attentes et de nos espoirs: R/

Seigneur, tu te tiens à la porte de nos cœurs blessés, Toi qui peux faire sauter tous les verrous. Aide-nous à persévérer jusqu’au bout, Remplis-nous de courage et de sérénité. R/ Amen.

Prière d’intercession, Pastorale de la rue, Lausanne

TEXTES SACRÉS

[Textes liturgiques © AELF.]

« Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers… et tout être vivant verra le salut de Dieu. Jean disait : « Produisez donc des fruits qui expriment votre conversion… Celui qui a deux vêtements, qu’il partage avec celui qui n’en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu’il fasse de même … ;  collecteurs d’impôts, n’exigez rien de plus que ce qui vous est fixé, et soldats, ne faites violence à personne, n’accusez personne à tort ; et contentez-vous de votre solde. » » Extraits de Luc 3

« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi… Car le joug qui pesait sur lui, la barre qui meurtrissait son épaule, le bâton du tyran, tu les as brisés, et les bottes qui frappaient le sol, et les manteaux couverts de sang, les voilà tous brûlés : le feu les a dévorés… Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné ! Sur son épaule est le signe du pouvoir ; son nom est proclamé : « Conseiller-merveilleux, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix ».  Et la paix sera sans fin pour son règne qu’il établira, qu’il affermira sur le droit et la justice dès maintenant et pour toujours. » Extraits de Isaïe 9

CHANT

Noël à Jérusalem [Demarny/E.Macias]

Écouter la chanson

Noël à Jérusalem / Près d´un mur que l´on croyait perdu
Un homme à genoux est là, il pleure à côté de moi
Et lève les yeux en remerciant le ciel

Noël à Jérusalem / Les pieds nus aux portes des mosquées
Ils sont des milliers qui viennent pour y déposer leurs peines
Le visage à terre jusqu´à la nuit tombée

Ces mains qui prient au même instant ici / N´ont-elles pas la même ferveur / Les hommes auraient-ils oublié aussi
Que c´est Dieu qui fait battre leur cœur

Noël à Jérusalem / C´est aussi l´enfant de Bethléem
Et le pèlerin guidé par l´étoile du berger
Cherche la maison de sa nativité

Noël à Jérusalem / C´est le monde au pied de l´Éternel
Qui vient implorer son nom et lui demander pardon
De s´être égaré loin des chemins du ciel

Pourtant il suffirait de voir un jour / S´élever dans une prière
Le cœur de trois hommes éperdus d´amour
Pour changer la face de la terre

Noël à Jérusalem / Près d´un mur que l´on a retrouvé
Un homme à genoux m´a dit : Tout est changé dans ma vie
Car Jérusalem est de nouveau sur terre
La première ville bénie à qui le Seigneur a dit
Je ferai ici mon plus merveilleux Noël… À Jérusalem

COMMENTAIRE

Un hiver rude s’est installé au Proche-Orient et dans le cœur des hommes. Depuis trop longtemps, ces terres sont labourées par les pas des exilés, des apatrides, et irriguées par le sang de tant d’hommes et de femmes (…) Dans ses yeux qui vous demandaient de l’aide et suppliaient pour la paix, c’est Jésus même qui vous regardait, requérant de vous cette charité qui fait de nous des chrétiens. (…) Toute aide, pour ne pas tomber dans l’efficience et l’assistanat, doit toujours renaître de cette bénédiction de Dieu, qui nous touche lorsque nous avons le courage de regarder en face la réalité et les frères et sœurs devant nous.

Pape François 15 juin 2015

RÉFLEXIONS

  • Quels extraits des textes bibliques, du chant proposé ou du commentaire me rejoignent particulièrement et pourquoi?
  • À Noël les lumières scintillent au dehors : quelle lumière de Dieu ai-je le désir de laisser briller à travers moi cette année?
  • Que devons-nous faire? Quels comportements devrai-je adopter pour témoigner davantage du règne de la justice annoncé?
  • Quels liens puis-je faire avec mon engagement à l’ACAT?

PROLONGEMENTS POSSIBLES

PRIÈRES

Cette période d’obscurité hivernale est propice à l’intercession afin de contrer les attitudes et les politiques opaques qui consacrent le déni des droits, la persistance de la torture ainsi que les exactions contre les humains, surtout les plus fragiles de nos frères et sœurs. Prions.

  • l’indifférence passive des populations gavées de surconsommation ;
  • les personnes exilées et délocalisées, migrantes et réfugiées;
  • l’utilisation du Divin pour justifier les violences et les atrocités ;
  • la collusion des politiques et des transnationales pour le profit au détriment de la vie des populations locales;
  • les personnes qui osent dénoncer de telles injustices ;
  • les victimes de la répression, dont la torture et l’exécution sommaire ;
  • les individus tortionnaires, complices qui permettent la violence
  • l’engagement social des chrétiens pour la justice intégrale ;
  • l’abolition de la torture et de toutes les formes de terreur.

GESTES à POSER

  • demander à nos élus de faire preuve de vigilance quant à la situation du Burundi et d’un génocide appréhendé;
  • diffuser la déclaration universelle des droits lors des rencontres amicales et familiales du temps des fêtes et en discuter;
  • soutenir le partage alimentaire à longueur d’année;
  • appuyer des organismes de soutien aux femmes et enfants victimes de violence, particulièrement ceux des Premières Nations;
  • agir dans nos milieux afin d’accueillir généreusement les réfugiés en provenance de la Syrie ;
  • signer des lettres et des pétitions pour dénoncer les atrocités.

«Voici la nuit, L’heureuse nuit de Palestine, Et rien n’existe hormis l’Enfant, Hormis l’Enfant de vie divine : En prenant chair de notre chair, Dieu transformait tous nos déserts, En Terre d’immortels printemps.»

D.Rimaud / J.Akepsimas

Écoutez l’hymne tel qu’interprétée dans le film Des dieux et des hommes


Comité Solidarité prière : F. Delorme, D. Fortin, R. Labbé, J.-M. Laforest.

Schéma de prière et de réflexion – hiver 2015-2016 (en pdf)