Raif Badawi pourrait voir sa sentence suspendue

L’épouse du blogueur Raif Badawi a appris le samedi 28 novembre par le secrétaire d’État aux Affaires étrangères de la Suisse que son mari pourrait voir sa sentence suspendue après trois ans d’emprisonnement en Arabie Saoudite. Nous prions avec elle pour que cette annonce soit vraie et que le roi d’Arabie accepte de le libérer pour qu’il rejoigne sa famille, en exil au Canada.

Pour connaitre l’histoire de Badawi, nous vous invitons à lire notre étude de ce cas selon la perspective d’ACAT Canada : http://acatcanada.org/2015/11/05/raif-badawi-rien-de-gagne/

Pour les détails de cette annonce, nous avons lu l’article dans La Presse : http://www.lapresse.ca/actualites/national/201511/28/01-4925744-raif-badawi-bientot-gracie-par-le-roi-darabie-saoudite.php

Enfin, une vidéo qui nourrit l’espoir en mettant en scène les Souverains anonymes, des détenus engagés dans un projet de radio communautaire dans les murs de la prison de Bordeaux à Montréal, qui s’adressent à Raif Badawi :

Print Friendly, PDF & Email