Proposition de réflexion (schéma de prière) – Automne 2015

Les fruits sont à tous… la terre n’est à personne.
J.J. Rousseau

Voici la saison où notre sœur Terre regorge d’abondance. Pourtant, un peu partout sur la planète, beaucoup de nos sœurs et frères sont spoliés de ses bienfaits, victimes de l’avidité du profit et de l’arrogance du pouvoir : violences et tortures des personnes, faim et misères systémiques des collectivités, pillages et accaparements iniques générant conflits sanglants et désastres écologiques. À notre table, faisons place à ceux et celles qui luttent pour le juste partage des fruits de la Terre, voulu par Dieu Créateur.

Consulter ces réflexions en format pdf

RÉFLEXION

PRIÈRE pour notre terre

Dieu Tout-Puissant, qui est présent dans tout l’univers et dans la plus petite de tes créatures, Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe, répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté.

Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et sœurs sans causer de dommage à personne.

Ô Dieu des pauvres, aide-nous à secourir les abandonnés et les oubliés de cette terre, qui valent tant à nos yeux.

Guéris nos vies, pour que nous soyons des protecteurs du monde et non des prédateurs, pour que nous semions la beauté et non la pollution et la destruction.

Touche les cœurs de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres.

Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés, à reconnaître que nous sommes profondément unis à toutes les créatures sur notre chemin vers la lumière infinie.

Merci parce que tu es avec nous tous les jours. Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix.

De l’encyclique de juin 2015 du pape François,
Loué sois-tu sur la sauvegarde de la maison commune

TEXTES SACRÉS

« …parmi les pauvres, les plus abandonnés et maltraités, se trouve  notre terre opprimée et dévastée, qui «gémit en travail d’enfantement» (Rm 8, 22 ). Nous oublions que nous-mêmes, nous sommes poussière (Gn 2, 7). Notre propre corps est constitué d’éléments de la planète, son air nous donne le souffle et son eau nous vivifie comme elle nous restaure. » #2 Extraits de Loué sois-tu

« …le destin de toute la création passe par le mystère du Christ qui est présent depuis l’origine de toutes choses : Tout est créé par lui et pour lui» (Col 1, 16). Le Prologue de l’évangile de Jean (1,1-18) montre l’activité créatrice du Christ comme Parole divine (Logos) … faite chair… insérée dans le cosmos créé, en y liant son sort jusqu’à la croix… le mystère du Christ opère secrètement dans l’ensemble de la réalité naturelle… » #99 Extraits de Loué sois-tu

S’inspirer aussi du livre Bible : les versets écologiques de Norman Lévesque, théologien et environnementaliste

CHANT

Si l’espérance t’a fait marcher

G213 Paroles et partition / Entendre la musique

1. Si l’espérance t’a fait marcher
Plus loin que ta peur,
Tu auras les yeux levés.
Alors, tu pourras tenir
Jusqu’au soleil de Dieu.

2. Si la colère t’a fait crier
Justice pour tous,
Tu auras le cœur blessé.
Alors tu pourras lutter
Avec les opprimés.

3. Si la misère t’a fait chercher
Aux nuits de la faim,
Tu auras le cœur ouvert.
Alors tu pourras donner
Le pain de pauvreté.

4. Si la souffrance t’a fait pleurer
Des larmes de sang
Tu auras les yeux lavés.
Alors tu pourras prier
Avec ton frère en croix.

5. Si l’abondance t’a fait mendier
Un peu d’amitié,
Tu auras les mains tendues.
Alors tu pourras brûler
L’argent de tes prisons.

6. Si la faiblesse t’a fait tomber
Au bord du chemin,
Tu sauras ouvrir tes bras.
Alors tu pourras danser
Au rythme du pardon.

7. Si la tristesse t’a fait douter
Au soir d’abandon,
Tu sauras porter ta croix.
Alors tu pourras mourir
Au pas de l’Homme-Dieu.

COMMENTAIRE

Le principe de la subordination de la propriété privée à la destination universelle des biens et, par conséquent LE DROIT UNIVERSEL À SON USAGE, est une «règle d’or» de comportement social et «le premier principe de tout l’ordre éthico-social». La tradition chrétienne n’a jamais reconnu comme absolu ou intouchable LE DROIT À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉE, et elle a souligné la fonction sociale de toute forme de propriété privée.

#93 Extraits de Loué sois-tu

RÉFLEXIONS

  • Quels aspects des textes bibliques / du chant / des citations / des prières résonnent en moi?
  • Quelles intuitions s’en dégagent pour ma vie intérieure, pour mon engagement citoyen, pour ma marche dans la solidarité?
  • Quelle espérance me fait avancer, envers et contre tout?
  • En cette période de récoltes et d’engrangement, comment puis-je faire un pas de plus dans le partage de mes ressources pour m’engager plus avant dans la justice solidaire?
  • Quels liens puis-je faire avec mon engagement à l’ACAT?

PROLONGEMENTS

PRIÈRES

Face aux déséquilibres profonds engendrés par un partage inégal des richesses de la terre, des voix s’élèvent et dénoncent l’exploitation sans vergogne des ressources, les injustices et les violences innombrables que ces inégalités engendrent. Voici quelques éléments pour nourrir votre prière, en plus de ceux que vous portez déjà :

  • l’indifférence passive des populations gavées de surconsommation ;
  • la négation du droit fondamental à l’eau potable ;
  • la spoliation des terres des petits agriculteurs ;
  • les pouvoirs civils compromis avec les pollueurs et la finance ;
  • les personnes qui osent dénoncer de telles injustices ;
  • les victimes de la répression, dont la torture et l’exécution sommaire ;
  • les individus tortionnaires, complices qui permettent la violence ;
  • l’engagement social des chrétiens pour la justice intégrale ;
  • les droits des personnes qui travaillent comme des esclaves dans les champs de coton et les personnes qui les défendent au prix de leur dignité. (Voir « Ouzbékistan » dans le Bulletin de l’ACAT du mois d’octobre 2015).

GESTES à POSER

Et nous pouvons agir dans notre quotidien, même modestement !

  • éviter le gaspillage de la nourriture, boire de l’eau du robinet au lieu d’acheter des bouteilles d’eau distillée;
  • rechercher les produits équitables;
  • mettre de côté, à intervalles réguliers, des denrées non périssables destinées à un organisme communautaire d’entraide;
  • au moment des repas, prier pour les personnes affamées et pour les victimes du capitalisme sauvage;
  • consommer moins et recycler.

La terre saigne, particulièrement à travers l’être le plus singulier, l’opprimé, le marginalisé et l’exclu, car tous ceux-là composent les grandes majorités de la planète. C’est en se basant sur eux que l’on doit penser l’équilibre universel et le nouvel ordre écologique mondial.

Leonardo Boff, théologien brésilien, La terre en devenir, 1994.


 

Comité Solidarité prière : F. Delorme, D. Fortin, R. Labbé, J.-M. Laforest.

Schéma de réflexions – automne 2015 (en pdf)

 

Print Friendly, PDF & Email