Accueil

En 2018, nous avons souligné les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme en défendant les droits humains des détenus, des hospitalisés, des prisonniers d’opinions, des personnes en arrestation, des migrants détenus, des personnes vivant avec un trauma suite à de la torture subie, des personnes autochtones, etc.

Voici quelques-unes de nos réalisations :

Plaidoyer

Présence aux Nations unies à Genève au printemps pour présenter aux représentants des pays nos recommandations pour le Canada dans le cadre de l’Exercice périodique universel (EPU).

Dépôt en octobre d’un rapport alternatif dans le cadre de l’examen du Canada par le Comité contre la torture des Nations unies.

8 appels à l’action pour que nos membres défendent des victimes et dénoncent la torture dans les pays suivants : Mexique, Viet Nam, Bangladesh, Burundi, Syrie, Iran et Haïti.

1 appels à l’action pour que nos membres dénoncent la détention automatique des réfugiés au Canada.

1 action de l’ACAT Canada pour le cas de Régent Boily, afin que le gouvernement du Canada l’indemnise pour la violation de ses droits au titre de l’article 3 de la Convention contre la torture et soutienne sa réadaptation. Nous avons aussi défendu ce cas auprès du Comité contre la torture des Nations unies qui recommande au Canada de réviser son système d’assurances diplomatiques afin d’éviter que des violations similaires ne se reproduisent.

Soutien aux victimes

Partenariat avec le Centre de services en justice réparatrice (CSJR) pour financer du soutien psychologique aux victimes de torture avec l’atelier Guérison des mémoires animé par Michael Lapsley.

Éducation aux droits humains

2 bourses de 300$ seront bientôt versées dans le cadre du lancement de la première édition du Prix Gabriel Villemure, une initiative visant à récompenser des élèves du secondaire qui sont défenseurs des droits de la personne.

Publication de 9 articles de réflexion sur des questions reliées à la torture : conditions de vie des migrants, trop longue peine d’Alexandre Bissonnette, projet de loi C-59, l’interdiction de la peine de mort et son lien avec la torture, la nonviolence, etc.

ACAT Canada : ensemble pour l’abolition de la torture

ACAT Canada est une ONG œcuménique qui n’est pas rattachée à une institution religieuse spécifique, mais qui se base sur des valeurs chrétiennes pour agir en fonction de la promotion des droits de la personne au Canada et dans le monde.

Plus spécifiquement, nous œuvrons pour l’abolition de la torture. Vous voulez participer à faire reculer le phénomène tortionnaire? Agissez avec nous en envoyant des lettres aux autorités, en donnant et/ou en devenant membre.

Print Friendly, PDF & Email
Partagez